Warning: file_get_contents(/home/dataR6/luxxeshop.xyz/prtxt/25000.txt): failed to open stream: No such file or directory in /home/earthspiritworks/public_html/index.php on line 251

Notice: Undefined offset: 2 in /home/earthspiritworks/public_html/index.php on line 259
 Femme Roshe Two Flyknit chaussures 365 fonctionnement Trainers 861706 Baskets chaussures Flyknit 400 0de16e - earthspiritworks.com

Femme Roshe Two Flyknit chaussures 365 fonctionnement Trainers 861706 Baskets chaussures Flyknit 400 0de16e

Femme Roshe Two Flyknit chaussures 365 fonctionnement Trainers 861706 Baskets chaussures Flyknit 400 0de16eFemme Roshe Two Flyknit chaussures 365 fonctionnement Trainers 861706 Baskets chaussures Flyknit 400 0de16eFemme Roshe Two Flyknit chaussures 365 fonctionnement Trainers 861706 Baskets chaussures Flyknit 400 0de16eFemme Roshe Two Flyknit chaussures 365 fonctionnement Trainers 861706 Baskets chaussures Flyknit 400 0de16eFemme Roshe Two Flyknit chaussures 365 fonctionnement Trainers 861706 Baskets chaussures Flyknit 400 0de16eFemme Roshe Two Flyknit chaussures 365 fonctionnement Trainers 861706 Baskets chaussures Flyknit 400 0de16eFemme Roshe Two Flyknit chaussures 365 fonctionnement Trainers 861706 Baskets chaussures Flyknit 400 0de16e

Femme Roshe Two Flyknit chaussures 365 fonctionnement Trainers 861706 Baskets chaussures Flyknit 400 0de16e

Etre acteurs-auteurs & actrices-auteures des études trans

NIKE AIR ZOOM GRADE homme Chaussure Foam Midsole Sample Trainers Sz 8924465-001,
Puma homme 365 Ignite Netfit Indoor Court Football Bottes Studs Sports chaussures Yelfaible,
304292-612 Nike Hommes Dunk Low Pro SB rouge gym rouge gum valentines 2015,Nike Air Span II 2 OG,9 EU 44 US 10 AH8047-101 Noir volt & blanc,,Nike AIR ZOOM PEGASUS 345 EU 38.5 femmes ’s Running Navy bleu / MintBNIB New Femme Nike Air Huarache courir PRM Obsidian Sunset Rose Taille 6 Euro 40,femmes AIR HUARACHE RUN PRINT GHOST vert CAMO3 EUR 36 725076-301 NEWadidas Yeezy Boost 750 " Gris Gum" (BB1840) US 12.5 / EU 47 1/3 DS YZY,Nike Blazer Studio QS Hommes Trainers 850478 001 Baskets Chaussures,Nike Shox VC IV OG Vince Carter 4 US 1110 EU 45adidas Energy Boost 2 femmes Running Chaussures Violet 6.5 UK,Nike Wmns Dualtone Racer Woven noir Tan Femme fonctionnement chaussures NSW AJ8156-001,femmes /Girls ROSHE TWO HI Trainer Boot 861707-001,2.5 EUR 35.5 USA 5 BLK,NIKE AIR HUARACHE ID Noir -PURPLE SZ 10.5Nike homme hit the basketball court in comfort Chaussure,New Balance WL574EG B 574 Gris blanc femmes Running Chaussures Baskets WL574EGB,Nike Air Max 95 Premium SE Dusty Peach blanc Uk,Adidas BARRICADE TEAM 4 Bianco mod. M19011,200 NIB homme NIKE Air Zoom Spirimic chaussures 881983 200 Vomero Structure Pegasus,Adidas Tubular Nova homme Trainers - noir (:119.95),adidas Femme’s Stan Smith W fonctionnement chaussures blanc (Ftwbla/Ftwbla/Vercen 000) 6 UK,Nike Hyperdunk 2015 BCA 749561-606 Vivid Rose Blk Basketball Chaussures Homme 11 NOUVEAU Chaussures de sport pour hommes et femmes,Nike Air Max 1 Premium 93 Logo Elemental Gold Baskets homme Lifestyle chaussures,femmes Nike Free Flash Shield iD 5.0 Bleu rose blanc SZ 6.5 (641462-992),Nike SF AF1 HI Rattan / Rattan- Blanc AA1128-200 eur 42.5,adidas Femme UltraBOOST ST fonctionnement chaussures Trainers Baskets Bleu Sports,CHAUSSURES FEMME TRAINERS SPORT NIKE INTERNATIONALIST PRM 828404-202,Nike Femmes Chaussette Fléchette Br Basket Course 896446 Baskets 400Nike Air Force 1 Foamposite Cup AF1 Light Carbon All,Nike Mayfly Woven femmes Athletic Fashion Baskets 833802-004 NEW,CHAUSSURE HOMME MAN fonctionnement ADIDAS MODÈLE ZX 750 ENTRAÎNEUR CHAUSSURES

Étiquette : Homophobie

Charlotte Prieur

Doctorante-monitrice, université Paris-Sorbonne
UMR 8185 Espaces, Nature et Culture

Nike Air Jordan J23 homme Basketball Trainers 854557 011 Baskets chaussures,

 


 

 

 

L’homophobie : une discrimination parmi d’autres dans les milieux LGBTQ

 

 

Le but de cette contribution est de questionner les limites et les usages du concept d’homophobie en les confrontant à la réalité intra-milieu LGBTQ. Elle s’appuie sur une observation participante réalisée dans le cadre de ma thèse portant sur les normativités des lieux, milieux et sexualités queers parisiennes et montréalaises. Lors de mes observations de terrain, j’ai été témoin de pratiques et de discours qu’on peut considérer comme homophobe si on reprend la définition de l’association « SOS Homophobie ». L’homophobie serait alors l’ensemble des « manifestations de mépris, rejet, et haine envers des personnes, des pratiques ou des représentations homosexuelles ou supposées l’être. […] L’homophobie est donc un rejet de la différence ».

L’hétérosexisme de la plupart des sociétés est un constat qui fait rarement débat (Tin 2003). Dans le cadre des rapports hétéronormés, les insultes, les blessures physiques et verbales infligées aux homosexuels par des hétérosexuels ont été dénoncées. Cette forme d’homophobie, qui a les moyens d’être subtile et de se réinventer, est évidemment à combattre.

Cependant, la critique de l’hétérosexisme n’est pas au cœur de cette contribution. L’homophobie relève toujours d’une exclusion de la norme non seulement par des manifestations mais avant cela par des représentations normées de ce que doit être la sexualité. Ces manifestations de l’exclusion peuvent aussi être assorties de discriminations à l’égard des populations homosexuelles ou considérées comme telles. La définition du terme discriminations est alors très proche de celle d’homophobie donnée par SOS homophobie, comprise comme des manifestations de mépris et de rejet des personnes homosexuelles ou supposées l’être. Cependant ces individus n’ont pas pour seule caractéristique d’être « homosexuel », il faudra donc explorer de manière intersectionnelle les rapports à la sexualité mais aussi à la dimension sociale et culturelle des individus et des lieux qu’ils créent. On se demandera alors si le terme d’homophobie est approprié pour explorer la diversité des formes d’exclusion et de discriminations au sein des milieux LGBT et queers.

Nike Air Max 97 Plus Light Orewood Brown String noir Rattan homme Trainers,

Je poserai deux questions problématiques et paradoxales : Peut-on être homosexuel.le et homophobe ? Peut-on assimiler les discriminations à l’intérieur des milieux LGBTQ à de l’homophobie ? Je montrerai que les lieux LGBTQ sont régis par des normes communes au reste de la société et qu’elles induisent des effets de lieux qui organisent les milieux LGBTQ parisiens.

État des lieux

Cette interrogation trouve tout son sens dans le rapport des individus et des groupes à l’espace. Partant du principe que des exclusions variées se produisent dans des lieux socialement et culturellement construits, il est important de s’entendre sur la définition même du lieu.

Définition du lieu

Si on reprend la définition de Nicholas Entrikin (Lévy et Lussault 2003), le lieu est le résultat de la médiation entre plusieurs individu.e.s. C’est cette co-présence qui crée l’événement ainsi que le lieu, non son ancrage fixe ou sa localisation. Vincent Berdoulay (1997) défend avec lui la prise en compte du sujet et de son expérience du lieu. Le lieu, ainsi constitué, influe sur les personnes autant que celles-ci le constituent. Cette définition permet de défendre une définition du lieu qui prend en compte l’étude d’événements qui ne se déroulent pas toujours au même endroit, comme c’est le cas de nombreuses soirées LGBT (Cattan et Clerval, 2011) et surtout queer. Ces dernières conservent leur nom mais se déplacent dans des lieux LGBTQ ou s’installent ponctuellement dans des espaces hétérosexuels. On peut prendre l’exemple de la soirée Flash Cocotte. « FLASH COCOTTE IS *A QUEER PARTY *FOR QUEER PEOPLE *HETERO-FRIENDLY». Organisée depuis septembre 2008, la Flash Cocotte est une soirée mensuelle. Elle s’est déroulée à la Java jusqu’en août 2011. Le mois suivant, la soirée a déménagé à l’Espace Pierre Cardin où elle se déroule depuis. Les localisations successives choisies ne sont pas des lieux LGBT fixes. Ces espaces se convertissent donc pour une soirée (parfois plus) par mois. Il faut ajouter à ce changement de lieu, des événements exceptionnels : les soirées de la marche des Fiertés se déroulent à la Machine du Moulin rouge ; des soirées où les dj de la Flash Cocotte se produisent sous ce nom (Aftershow de Rock en Seine en 2011). Parallèlement à cela, la soirée Flash Cocotte s’exporte en créant des événements dans d’autres capitales européennes : Berlin (2011) et Bruxelles (2011 et 2012)(1).

Carte migrations de la soirée Flash Cocotte

Ainsi, les limites de ces lieux et des réseaux qu’ils forment sont difficiles à déterminer du fait de la prolifération des événements.

Effets de lieu

L’effet de lieu doit être envisagé dans sa définition non réductrice, comme un moyen de dépasser les effets de contexte et de situation. On doit également prendre en compte les interactions entre les effets de lieu, les effets de classe et les effets culturels.

Catherine Sélimanovski (2009) explique que : « les effets de lieu sont un facteur aggravant du poids de la domination sociale des populations ». Ainsi, les populations minoritaires sont défavorisées autant dans leurs rapports sociaux que dans leurs rapports à l’espace. Elle s’appuie sur le postulat bourdieusien suivant : « la position dominante ou dominée des groupes dans la société est confortée par des « effets de lieu« ». Autrement dit, la structuration de l’espace ainsi que les représentations qui y sont attachées déterminent les « profits d’espace » ou leur absence (Sélimanovski 2009). Dans cette même réflexion sur les effets de lieu et des représentations que le lieu véhicule, Guy Di Méo, invite à mettre en tension l’espace objectif et l’espace subjectif. Le premier serait une sorte de palimpseste et d’imbrication entre les lieux et les dimensions culturelles, sociales, politiques et économiques ainsi que les représentations de ces lieux. L’espace subjectif est, quant à lui un palimpseste des expériences des lieux par des individus, parfois associés en groupes. Les représentations relèvent également de cette vision subjective de l’espace. Elles sont importantes parce qu’elles sont et sont de deux natures différentes. Les expériences produisent des représentations des lieux mais ces représentations influencent aussi les expériences futures.

Cette démarche de définition du lieu, à la fois élément matériel et idéel, ainsi que des effets de lieux, nous permet d’étudier à très grande échelle les milieux LGBT et queers. Ils peuvent nous permettre de différencier des logiques d’affrontement des individus au sein de lieux LGBT menant à des discriminations mais ils peuvent aussi aider à mettre en avant des logiques d’évitement par le recours à des formes d’entre-soi[2] plus fines que le simple recours à la non appartenance à la norme hétérosexuelle.

Nike Air Max 90 HYP NRG Hyperfuse 2018 - blanc/Cement Gris -Infrared,

Peut-on être homophobe et homosexuel.le ?

A partir de ce questionnement paradoxal et problématique, l’intérêt sera de voir la complexité des rapports de genre dans les milieux LGBTQ.

Les lieux LGBT mainstream

La conformité sexe/genre est encore une norme très forte dans les milieux LGBT. Dans certains milieux lesbiens ou LGBT mainstream, les femmes butch (à l’apparence masculine) peuvent par exemple être très mal vues souvent pour la raison qu’elles seraient une caricature de la lesbienne, reproduisant le modèle butch/fem jugé dépassé. La même logique de conformité sexe/genre conduit certains milieux LGBT à dévaloriser, moquer ou rejeter des personnes revendiquant une identité trans ou l’apparence d’une passivité féminine homosexuel (folles, sissies…). Il ne s’agit pas de parler ici de fatalité mais de prise de conscience comme l’a fait Atriyou, blogueur sur le site de Yagg[3] : « Donc, et c’est là où je voulais en venir, les homosexuels ne sont pas à l’abri des préjugés sous prétexte qu’ils sont eux-mêmes victimes de préjugés. ». Le blogueur va encore plus loin en mettant en avant l’homophobie intériorisée des homosexuels à l’encontre d’autres :

  • Nike SF AF1 Air Force 1 High SZ 9.5 Club Gold Wheat Special Forces 864024-700
  • New Balance homme Response 420 fonctionnement chaussures Navy Bleu Trainers faible Top11.5
  • RARE Nike Air Max 2002 Running Tubular Air Taille 9.5 EUC
  • Haut Femme Nike Air Max Plus Premium - 848891 001-Noir Blanc Baskets
  • Nike X Fragment Design Trainer CHLOROPHYLL SP SZ 8-13 us open french open
  • NIKE AIR FORCE 1 AF1 ULTRA FLYKNIT LOW AS QS "ALL STAR" SZ 11.5
  • Nike femmes Air Max 90 Premium Noir Animal Printed US_7 Eur 38
  • Woman Y3 MEI Li Stretch Yohji Yamamoto noir blanc Sneaker Trainer UK
  • Nike Magista Opus II SG-Pro Hommes Football Bottes 844597 376 Baskets Chaussures
  • « Victimes jusque dans leur chair, leur intimité, lorsqu’ils intègrent les clichés de la société à leur encontre. En particulier, lorsqu’ils se les réapproprient comme des catégories de pensée qui les distinguent des autres homosexuels et en discriminent, en ostracisant parfois une partie d’entre eux (des homosexuels, eux, les autres) ».

    Ce premier exemple vient déstabiliser l’idée d’une forme de communauté homosexuelle solidaire qu’il explicite lui-même :

    « Ma deuxième découverte lors de ces rencontres collectives avec les inconnus d’autres forums fut la suivante : c’est pas parce qu’on est homo que l’on s’entend directement. Les homosexuels ne sont pas une grande famille »

     

    Ainsi, les lieux de rencontres LGBT sont loin d’être dépourvus des clichés véhiculés par la société et vecteurs de discriminations à l’intérieur même du milieu souvent présenté comme un refuge par rapport à une société hétéronormée. Mais les lieux LGBT mainstream ne sont pas les seuls à remettre en cause l’ouverture supposée des milieux LGBT aux déviances à la norme genrée. Les lieux non mixtes posent aussi question.

    NIKE AIR MAX 1 SI BARELY vert Homme Chaussures de sport pour hommes et femmes,
    NIKE AIR HUARACHE ID Noir -PURPLE SZ 10.5,Wo Hommes ADIDAS SUPERSTAR W rose Textile Trainers BB5549,femmes Nike Free Tr 7 Fitness Training Noir Trainers 904651 001,1H12 Nike Nikelab dunk LUX faible "Vachetta Tan' 857587-200 en Cuir Taille Chaussures de sport pour hommes et femmesAdidas Yeezy Boost 350 v2- Triple blanc- Confirmed Order,adidas ORIGINALS NMD_R2 homme TRAINERS fonctionnement chaussures Taille 6.5 - 11.5 110/-,NIKE KOBE X 10 ELITE LOW FLYKNIT QS ID "MULTI COLOR"-blanc SZ 11Nike Tessen Trainers Femme noir/blanc Sports Trainers Baskets,Nike Femme Air MAx Sequent fonctionnement Trainers 719916 801 Baskets chaussuresAdidas Gazelle PK9 Primeknit Upper bleu blanc OG CW Classic Deadstock Retro,Nike Wo Hommes Zoom Strike Running Trainers Aj0188 Baskets Chaussures 016,BNIB NIKE FREE TR 7 TRIPLE Noir GYM TRAINING femmes TRAINERS Chaussures SZ 5.5,Nike TN Air Athletic Sneaker Tennis Chaussures Dark BleuPUMA Femme Copper rose Trainers Basket Heart Patent Leather Ladies chaussures,adidas Purerenforcer X TR Zip Trainers Collegiate pure Bottes,Nike Air Max 95 Ultra SE homme Trainers AO9082 009 Uk 8 Special Edition NewNike Air Jordan 7 Retro BG GS Chaussures blanc6 EUR 39 304774 125,Adidas Originals Zx Flux Techfit Hommes Running Trainers AF6389,Nike Wmns Lunarepic faible Flyknit 2 II Hyper Hot Punch Femme fonctionnement 863780-601,VTG 2018 AIR JORDAN 3 RETRO UK10 EU45 noir CEMENT III BRED 88 KATRINA 4 OG RARENike Mercurial Superfly V CR7 FG Hommes soccer cleats football seaweed 852511-376,Adidas Response Trail 17 Running Sports Chaussures Trainers femmes s,Nike SB Blazer Mid Sequoia Medium Olive Gum Sz 10.5 864349-300,ADIDAS YEEZY POWERPHASE "CALABASAS Gris" 4 US,NIKE AIR FORCE 1 HIGH 07 Homme LIFESTYLE COMFY Chaussures rose/Dust/Sail 315121-611 Chaussures de sport pour hommes et femmes,Nike Air Max Command Hommes Gris Noir blanc Chaussure Trainer Sneaker Sport Run 6-12,2004 NIKE DUNK LOW PRO SB HEMP JERSEY GOLD rouge MAHOGANY BURGUNDY 304292-761 11Nike Air Max 1 GS 555766-115 Junior/ femmes Baskets,Nike Femme Free Tr Focus Flyknit fonctionnement Trainers 844817 Sneaker Chaussure 003,Nike Air Max 1 X Atmos Premium Dark Curry Uk9

    Archives

    Tweets

    NIB NIKE AIR MAX EFFORT TR homme Chaussure'S 11 Gris/YELfaible~AWESOME LOOKING Chaussure'S,

    Archives

    Infogérance Agence cmultimedia.com